Santé

Et si vous surfiez sur la vague des sports aquatiques ?

Agrandir le texte Diminuer le texte Envoyer l'article par e-mail Imprimer l'article Télécharger l'article
Aquabike, aquarunning, aquazumba… les alternatives à l’aquagym fleurissent. À la fois ludiques et toniques, ces sports ont de nombreux atouts. Comment bien les pratiquer et se préparer pour se sentir comme un poisson dans l’eau ?
« Quand j’ai dû abandonner le step à cause de mes problèmes de genoux, je ne pensais plus pouvoir refaire de sport un jour, nous explique Guylaine, 59 ans. Une amie m’a convaincue de l’accompagner à l’aquazumba et, depuis, j’ai testé tous les cours offerts par mon club de sport. » Comme elle, nombreux sont ceux pour qui la pratique du sport devient douloureuse à partir d’un certain âge…  Mais des alternatives existent !
Proposés dans des clubs partout en France, les nombreux sports aquatiques en vogue s’avèrent être une solution douce pour continuer faire de l’exercice en stimulant à la fois les muscles, le souffle et le cœur. 
En effet, le fait de faire du sport dans l’eau décontracte les muscles et adoucit les chocs, tout en permettant une activité physique tonifiante. Particulièrement recommandés en cas d’arthrose, ces cours conviennent à tous ceux qui apprécient les sports d’eau à partir du moment où ils respectent quelques règles de prudence.
 

 Quelques précautions avant le plongeon

Comme toute pratique sportive, ces activités demandent de prendre un certain nombre de précautions. Avant de vous jeter à l’eau, consultez votre médecin, qui s’assurera que vous ne présentez aucune contre-indication. Il est aussi important d’adapter la pratique à votre état de santé général. N’hésitez pas à demander conseil auprès de votre club de sport, où des professeurs diplômés sauront vous orienter vers les cours qui vous correspondent.
 
Le mot d’ordre pour que tout se passe pour le mieux ? « Y aller petit à petit », comme le recommande le Dr T., médecin du sport en Bourgogne. En effet, certains novices, très enthousiastes, s’épuisent en adoptant un rythme trop intense. « Commencez d’abord par un cours par semaine, sans forcer, conseille-t-elle. Une fois votre corps habitué, vous pourrez passer à deux, voire trois cours hebdomadaires». Et de compléter, « soyez également progressif dans l’effort en commençant par un cours à l’intensité modérée, en adaptant si besoin les mouvements pour ne jamais forcer. » Le professeur est là vous accompagner dans votre pratique sportive, en vous aidant  à ajuster les exercices en fonction de vos besoins et de vos possibilités. « Et le plus important, complète le Dr T., c’est bien sûr de toujours pratiquer ces sports pour le plaisir ! » 
 
 

Quel cours choisir ?

Aquagym : en alliant renforcement musculaire et cardio d’une intensité modérée, ce cours est parfait pour débuter.
Aquabike : plus sportif, il alterne des phases d’effort intense et des phases de récupération. Une bonne alternative au vélo d’appartement !
Aquazumba : version aquatique de la zumba (un mélange de danse, fitness et aérobic), cette discipline assez exigeante au niveau cardiaque est à réserver aux initiés.
Aquarunning : tous les bienfaits de la course à pied, les chocs en moins.
 

Sur le même thème :

À lire dans Votre Caisse :

À découvrir dans votre magazine web