Solidarité

Lutte contre la précarité énergétique des retraités les plus fragiles : l’Ircantec s’engage aux côtés de l’Anah

Agrandir le texte Diminuer le texte Envoyer l'article par e-mail Imprimer l'article Télécharger l'article

L’Ircantec et l’Anah ont signé le 22 novembre, à l’occasion du Salon des maires et des collectivités locales, une convention de partenariat pour mener en 2018 une expérimentation en faveur de la lutte contre la précarité énergétique des retraités les plus fragiles.

L’objectif de cette expérimentation est d’aider nos retraités à réduire leurs dépenses d’énergie et d’améliorer leur confort à la maison. Ce partenariat est le fruit des réflexions des administrateurs faisant suite à l’enquête effectuée en 2016 auprès de plus de 7000 retraités bénéficiaires de l’aide chauffage-énergie. 85% des personnes interrogées, propriétaires de leur logement, ont déclaré avoir renoncé à engager des travaux de rénovation énergétique faute d’accompagnement et de moyens financiers.
 
Cette expérimentation vise à soutenir 200 retraités éligibles à l’action sociale de l’Ircantec, qui s’engageraient dans des travaux de rénovation énergétique de leur logement, dans le cadre du programme « Habiter Mieux » de l’Anah. Cinq régions françaises sont ciblées : Hauts-de-France, Grand Est, Bretagne, Pays de la Loire et Nouvelle Aquitaine. L’objectif est de contribuer à réduire le reste à charge, une fois les aides de l’Anah déduites par l’octroi d’une aide financière. L’Ircantec pourra également proposer un prêt à taux 0% pour financer le solde.
 
A l’issue de cette expérimentation un bilan détaillé sera réalisé pour évaluer l’efficacité et la pertinence de cet accompagnement. Si le bilan est positif, ce dispositif d’aide pourra être généralisé à l’ensemble du territoire à partir de 2019.
 
→ Plus de renseignements sur le programme « Habiter Mieux » de l’Anah : www.anah.fr / rubrique « propriétaires » et par téléphone au 0808 800 700 (Service gratuit + prix appel). 

Sur le même thème :